GÉNIE INFORMATIQUE

 

Face aux nouvelles attentes du monde professionnel et socio-économique en constante évolution, l’ingénieur informaticien doit, de nos jours, posséder des compétences plus globales qui doivent dépasser le stade des simples connaissances scientifiques et techniques de son domaine.

Il s’agit d’avoir une vision plus généraliste et plus large du métier d’ingénieur qui tient compte d’une multitude de facteurs, notamment, le développement perpétuel et la mutation du domaine de l’informatique auquel il doit répondre avec la plus grande réactivité et proactivité. Nos ingénieurs commencent par acquérir une solide connaissance généraliste du champ scientifique et technique fondamental qui leur confère une capacité de synthèse et d’analyse, juste et intelligente, des problèmes rencontrés.

Ils abordent, plus tard, des aspects plus techniques et plus ciblés de leur formation afin d’acquérir des compétences plus pointues dans l’administration des systèmes et des réseaux et dans la conception des systèmes informatiques.

Nos ingénieurs, par la parfaite connaissance des enjeux techniques et des contraintes du métier, ont une capacité à anticiper les changements par une vision fonctionnelle et organisationnelle des problèmes. Ils sont capables de sélectionner les projets critiques et importants au détriment de projets de moindre impact dans le but d’optimiser au mieux les ressources internes et de trouver les outils les moins onéreux possibles pour l’entreprise.

Les portefeuilles de nouveaux projets informatiques deviennent de plus en plus complexes, et les solutions doivent être trouvées avec une vision claire des besoins des clients. Nos ingénieurs ont les compétences de fédérer ces différents acteurs et faire converger les différents besoins pour la réussite efficace et rapide du projet.

La capacité de nos ingénieurs à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer repose sur une compétence essentielle requise chez l’ingénieur, à savoir le management de projets.

C’est sur la base des approches par problème-projet que l’IIT a fondé ses enseignements. Ces projets permettent à l’élève ingénieur d’appliquer directement les méthodes apprises de management de projet informatique, ce qui lui permettra de développer l’esprit d’engagement et de leadership, de maîtrise d’ouvrage et de communication.

Par ailleurs, nos ingénieurs sont disposés à considérer les différents enjeux industriels, économiques et professionnels, en termes de compétitivité et de productivité. Les compétences acquises en économie et en comptabilité pour les ingénieurs, leur confèrent une meilleure assimilation des enjeux économiques et professionnels de l’entreprise.

Cette compétence conjuguée à une maitrise de la culture entrepreneuriale, à la formation qualité et à la sécurité des systèmes informatiques, contribue à développer l’esprit d’innovation chez nos ingénieurs, et leur donne des atouts particulièrement précieux pour la conquête du marché international.

À ce sujet, une mention particulière est accordée à la maitrise et à la pratique des langues étrangères.

En conclusion, nos ingénieurs auront les compétences récapitulées ci-dessous :

  • Compétence 1 (C1) : capacité générale de synthèse et d’analyse juste et intelligente des problèmes rencontrés.
  • Compétence 2 (C2) : administration des systèmes et des réseaux.
  • Compétence 3 (C3) : conception des systèmes informatiques.
  • Compétence 4 (C4) : capacité à anticiper les changements dans le domaine informatique.
  • Compétence 5 (C5) : capacité à réussir les projets complexes en tenant compte de la complexité des nouveaux projets et des besoins des clients.
  • Compétence 6 (C6) : compétences entrepreneuriales et de leadership et capacité à s’intégrer dans une organisation, à l’animer et à la faire évoluer
  • Compétence 7 (C7) : lecture des enjeux industriels, économiques et professionnels en termes de compétitivité et de productivité.
  • Compétence 8 (C8) : compétence en développement informatique.
  • Compétence 9 (C9) : aptitude à travailler en contexte international : maitrise d’une ou de plusieurs langues étrangères et ouverture culturelle.
 

Avec la transformation numérique de l’entreprise, le rôle de l’ingénieur informaticien va aujourd’hui bien au-delà de la fonction support et exige maintenant une dimension stratégique qui le fait souvent appartenir à l’équipe dirigeante de l’entreprise.

C’est dans cet esprit que nos ingénieurs informaticiens sont préparés tout au long de leur cursus. Ils prennent conscience très rapidement des enjeux et des exigences de leur futur métier. La sécurisation des systèmes d’information et la protection des données, la gestion complexe d’énormes masses de données et l’adaptation permanente aux règlementations et aux normes sont au cœur de leur métier et de notre formation.

L’ingénieur informaticien de l’IIT est destiné à assurer les métiers du secteur informatique dans son aspect général. De la direction des systèmes d’information à la simple direction informatique, notre ingénieur supervise tout le secteur informatique de l’entreprise pour en être le premier responsable.

Nos ingénieurs sont préparés à exercer divers métiers relevant du domaine de l’informatique et pouvant être les principaux acteurs de plusieurs secteurs d’activités. Tel est le cas de la fourniture de matériels ou d’infrastructures, l’édition de logiciels et leur prestation, mais aussi les entreprises de services numériques.

Les connaissances acquises lors de leur formation confèrent à nos diplômés les outils indispensables pour assurer la cohérence d’un système d’information au regard des besoins des métiers. À cet effet, ils assurent la mission d’accompagnement et de pilotage de la transformation numérique de leur structure de travail par la rationalisation des infrastructures et la mutualisation intelligente des ressources informatiques.

Face à l’augmentation croissante des volumes de données (Big Data) et le besoin incessant de courts délais de traitement, nos ingénieurs sont aptes à maitriser le développement des systèmes d’aide à la décision.

Ce sont bien les enjeux auxquels sont confrontés les ingénieurs informaticiens de demain, et ceux de l’IIT sont particulièrement formés pour y apporter les solutions adéquates.

D’une façon générale, nos ingénieurs sont capables d’assurer les métiers s’articulant autour de :

  • Métier 1 (M1) : administration et maintenance des réseaux et des systèmes.
  • Métier 2 (M2) : développement d’applications.
  • Métier 3 (M3) : planification des réseaux fixes et mobiles.
  • Métier 4 (M4) : banque et assurance.
  • Métier 5 (M5) : édition des logiciels.
  • Métier 6 (M6) : conception des systèmes d’information.
  • Métier 7 (M7) : gestion des aspects organisationnels, économiques, financiers, humains et techniques d’un projet dans le champ d’actions de l’ingénieur informaticien.
  • Métier 8 (M8) : enseignement et recherche scientifique.
  • Métier 9 (M9) : bureaux d’études et de contrôle de la sûreté industrielle et de la qualité.

PREMIÈRE ANNÉE

♦GM 1 : Mathématiques fondamentales

♦GM 2 : Concepts de base des systèmes

♦GM 3 : Informatique fondamentale 1

♦GM 4 : Architecture systèmes

♦GM 5 : Sciences humaines et culture de l’ingénieur 1

♦GM 6 : Mathématiques appliquées

♦GM 7 : Réseaux et multimédia

♦GM 8 : Informatique fondamentale 2

♦GM 9 : Certification

♦GM 10 : Sciences humaines et culture de l’ingénieur 2

DEUXIEME ANNÉE

♦GM 11 : Génie logiciel

♦GM 12 : Systèmes distribués et parallélisme

♦GM 13 : Interactivité

♦GM 14 : Entrepôts de données et ERP

♦GM 15 : Sciences humaines et culture de l’ingénieur 3

♦GM 16 : Génie logiciel avancé

♦GM 17 : Développement avancé des logiciels

♦GM 18 : Administration des bases de données et serveurs web

♦GM 19 : Administration of databases and web servers

♦GM 20 : Informatique décisionnelle 1

♦GM 21 : Projet de fin d’année

TROISIEME ANNÉE

♦GM 22 : Management et sécurité des projets

♦GM 23 : Nouvelles technologies

♦GM 24 : Génie logiciel Avancé

♦GM 25 : Informatique décisionnelle 2

♦GM 26 : Projet de fin d’année